Atque perfusus eculei paene et ubi sunt sub actique perfusus et sunt gladii haec Paulus quorum uncosque principis proscripti alii.Denique provinciam Sortietur non sortitus designatus Martiis Quo pervenire sortiri cui est provincia diem an fuerit sine in non consulatu.Sociis alto ad illum quo quo multis genere ad vesperum dictu ad vere ad pridie posset populo posset Latinis Latinis.

Observatoire francilien des abeilles

Dans l’objectif de valoriser les services rendus par les abeilles domestiques (production de miel, pollinisation de la flore en particulier des espèces cultivées), mais également de réaliser un aperçu de l’état sanitaire des colonies en Île-de-France et de disposer indirectement d’indices sur la qualité de l’environnement dans les différents milieux où elles sont présentes : zones urbaines, espaces cultivées, forêts, prairies… Natureparif a mis en place en 2010 l’observatoire des abeilles, en partenariat avec l’Association de Développement de l'Apiculture en Île-de-France (ADAIF) et l’Union Nationale de l'Apiculture Française (UNAF), avec l’appui scientifique du Laboratoire Evolution, Génomes, Spéciation (LEGS / CNRS) et de la Société Centrale d'Apiculture (SCA). En 2013, Natureparif s'associe également avec l’unité Conservation des espèces, Restauration et Suivi des Populations (CERSP) du Muséum qui lance une étude sur la sensibilité des pollinisateurs en milieu agricole.

Environ 120 apiculteurs en 2010 et 140 en 2011, ont été sollicités via un questionnaire dans le cadre du concours des miels organisé chaque année par l’ADAIF. En 2012, l'enquête a été élargie à l'ensemble des apiculteurs ne participant pas au concours miel afin de disposer d'informations plus complètes et près de 200 ruchers ont été renseignés. Les questionnaires ont permis de collecter de très nombreuses données sur la localisation des ruchers, la production de miel et la mortalité observée dans les ruches. Des analyses complémentaires à celle l'étude des résultats faite par Natureparif sont d'ailleurs en cours. En 2013, l'enquête se poursuit en Île-de-France pour tous les apiculteurs, qu'ils participent ou non au concours des miels alors rejoignez-nous !

En retour à leur participation, les apiculteurs bénéficient gratuitement d’une analyse pollinique d’un échantillon du miel de leurs ruchers, afin d’identifier les différentes espèces florales butinées par leurs colonies d'abeilles. La carte ci-après montre la localisation des ruchers à partir desquels l’enquête a été réalisée en 2012.

Elle montre la bonne participation des apiculteurs localisés à Paris ou en proche banlieue. Elle souligne a contrario le manque de données dans les départements de la grande couronne, notamment dans le département de la Seine-et-Marne rendant difficile globalement l’exploitation des données collectées.

Participation à l’observatoire et engagements des parties

La participation à l’observatoire via l’enquête annuelle est basée sur le volontariat de chacun. Il n’engage à rien sinon à fournir des indications fiables. Les apiculteurs participants peuvent fournir les renseignements via le questionnaire papier ou via le questionnaire mis en ligne sur le présent site dans la rubrique "Participer"

Natureparif et ses partenaires s’engagent à rendre compte via ce site Internet qui lui est dédié des résultats de l’enquête annuelle. Ils s’engagent également à ne pas diffuser, sous quelque forme que ce soit, des données individuelles de l’enquête. Les participants bénéficient d’une analyse pollinique d’un échantillon de miel de leur rucher.

NATUREPARIF

 
Natureparif est la première agence en Europe qui s’intéresse à la nature et à la biodiversité à un niveau régional. Elle atteste de la volonté de la Région Île-de-France, de l’Etat et de l’ensemble des partenaires de faire de la préservation de la diversité biologique une priorité. Encore trop peu connu, le patrimoine biologique de l’Île-de-France doit être sauvegardé et mis en valeur pour l’intérêt écologique, économique, social et sociétal qu’il représente (www.natureparif.fr).
 
Outil de partage de la connaissance au service de la préservation de la nature et de la biodiversité en Île-de-France, Natureparif rassemble de nombreux acteurs dont la Région, l’Etat, des collectivités territoriales, des associations de protection de l’environnement, des Fédérations, des entreprises ainsi que des organismes de recherche. 
 
Une des missions de l’Agence régionale Natureparif, est de suivre l’état de la biodiversité en Île-de-France, qu’elle soit sauvage ou non. Elle s’intéresse donc tout particulièrement à la place de l’abeille domestique dans notre région.